Mon histoire en un peu plus long

Mes formations

Il faut bien commencer par quelque chose…

Je suis Ingénieur Arts et Métiers de formation, c’est une formation généraliste plutôt connue en France, à la fois pour la qualité de sa formation d’Ingénieur et pour l’apprentissage atypique en termes de « soft skills » qu’apporte la communauté « Arts et métiers » dès l’entrée à l’école. Cette 2e formation à des choses qui n’ont rien à voir avec la technique et tout à voir avec l’humain fait de moi un « Gad’zart » en plus d’un Ingénieur ENSAM.

Lors de cette période d’études j’ai suivi un double cursus, en parallèle: Ingénieur et DEA (Diplôme d’Études Approfondies) en « Procédés de Fabrication ». A ce titre je suis diplômé ENSAM-ENS (Ecole Normale Supérieure).

Depuis mon entrée à Toastmasters, j’ai suivi un certain nombre des parcours d’apprentissage à la prise de parole en public et au développement du « leadership ». Je suis reconnu par Toastmasters International comme « Advanced Leader Bronze » ainsi que comme « Competent Communicator ». Et je suis assez fier de ces deux reconnaissances.

Avec l’arrivée des nouveaux programmes Pathways les prochaines qualifications que je vise sont :

  • Competence en Leadership Dynamique
  • Competence en Stratégies de Motivation
  • Competence en Relations stratégiques

Mon parcours professionnel

Dès la sortie d’école je suis entré dans une entreprise de services en informatique. Le terme consacré était SSII à l’époque, on utilise plus volontiers ESN désormais. Le principe est de fournir des compétences et des services dans des domaines liés à l’informatique. Cela va de l’assistance technique ponctuelle de quelques jours sur un sujet précis à la réalisation de projets pharaoniques de plusieurs milliers de jours-hommes de travail.

J’y suis entré par intérêt pour un sujet précis, la CFAO, ou Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur, parce que j’étais à l’époque un des rares étudiants sortants de l’école et déjà opérationnel sur le logiciel CATIA de Dassault Systèmes (Il faudra que je raconte cette histoire un jour). La CFAO est un domaine à la croisée de deux mondes, celui de l’industrie et celui de l’informatique.

J’ai assez vite basculé du côté informatique de la force… parce que j’étais curieux et avide d’apprendre, parce que c’était un domaine nouveau pour le Gad’zarts que j’étais et donc un défi à relever, et parce que je progressais de façon spectaculaire (et que c’est une sensation grisante).

Dans cette SSII/ESN dont le nom était Stéria (Le nom a changé mais Sopra-Steria existe toujours) j’ai énormément appris et tenus des roles très variés : Administrateur systèmes, Administrateur de bases de données, Intégrateur, Responsable de maintenance applicative, Architecte, Chef de projet, Expert, Animateur de groupes d’experts…

A cette époque j’ai développé une appétence croissante pour le monde de l’Open Source, des Logiciels Libre et des valeurs qui gravitent autour. Et je suis devenu contributeur plusieurs projets Open Source ce qui m’a fourni l’occasion de découvrir de nouvelles technologies et de côtoyer des pionniers de qui fait l’internet aujourd’hui : Linux, MySQL, Apache, PHP, Python, Perl…

J’ai ensuite été recruté par une entreprise, Linagora, dont le cœur d’activité est justement centré sur l’Open Source. Partager un certain nombre de valeurs, la coopération, la liberté du code, l’importance de la souveraineté numérique ça aide à ce que ça fonctionne.

Au sein de Linagora, qui est encore aujourd’hui l’entreprise où je travaille, j’ai tenu plusieurs rôles : Responsable technique d’Agence, puis Responsable d’Agence, et en parallèle en fonction de besoins et des missions : Expert Open Source, Directeur de Projets ou de Programmes, Architecte…

C’est l’occasion d’accompagner des grandes entreprises ou des administrations, y compris des ministères majeurs ou des grandes entités publiques dans leurs stratégies digitales. J’ai pu piloter ainsi des grands projets de réalisation de sites web et aider de grands ministères à développer leurs stratégies de communication digitale.

J’apprécie tout particulièrement quand j’ai l’occasion d’accompagner des organismes comme une Agence de l’Eau où je peux à la fois apporter mon expertise au service d’une communication digitale et contribuer au bon fonctionnement d’une structure qui oeuvre pour améliorer la vie (en l’occurrence préserver la qualité de l’eau qui nous est à tous si précieuse).

Mon parcours Open Source

Mes premières installations de Linux datent des années 1995… à l’époque on trouvait des disquettes ou des CDROM dans des magazines et il fallait des heures de bricolage pour arriver à simplement démarrer un ordinateur sous Linux. Aujourd’hui plus besoinde de « recompiler » des noyaux… les systèmes Linux s’installent tout seuls, sont ergonomiques, sécurisés, et ennuyeusement stables 🙂

Les premières années c’était par curiosité, par goût de le nouveauté, et parce que ça permettait d’apprendre vraiment comment ça fonctionne un ordinateur…

Par la suite, je suis entré dans l’équipe support du projet bénévole grenouille.com dédié à la qualimétrie des connexions internet. Ça a été l’occasion d’apprendre à gérer des infrastructures redondées et hautement chargées : 3000 connexions simultanées sur la base de données, 300 000 utilisateurs inscrits sur les forums. Dix minutes d’interruption de service suffisaient à provoquer un tollé sur les forums et une véritable tempête de mails de réclamations. Ça a aussi été l’occasion de mettre au point des méthodes de refonte logicielle lourdes sans interruption de service, un arrêt étant tout simplement inenvisageable pour les utilisateurs du service. J’utilise encore certaines de ces méthodes en 2021 dans le cadre de projets de refonte pas du tout bénévoles ceux là 🙂

J’ai aussi été contributeur mineur pour divers projets écrits en PHP dont PHPGroupWare pour lequel j’ai, à l’époque, écrit un module de gestion électronique de documents intégrant un moteur de workflow.

Et la plus importante des communautés pour laquelle je suis encore contributeur : Mageia. A l’époque c’était Mandrake Linux. C’est devenu un temps Mandriva. Et c’est le fork communautaire Mageia qui depuis dix ans propose une distribution Linux Française, Européenne, libre communautaire et gratuite à la fois facile à utiliser pour les débutants et assez robuste pour faire fonctionner des serveurs d’entreprises.

J’ai été le créateur des forums internationaux et animateur de la première équipe de modération. Je suis aujourd’hui l’animateur de l’équipe en charge des infrastructures et le trésorier de l’association Mageia. Et petit à petit je monte en compétences pour pouvoir packager, activité qui constitue en quelque sorte le graal de la contribution pour une distribution Linux.

Mon parcours Toastmasters

Toastmasters est ma dernière découverte en 2014… et c’est aujourd’hui une part très importante de ma vie. Toastmasters m’a permis de développer des compétences dont j’avais cruellement besoin du point de vue professionnel. Toastmasters m’a aussi permis d’évoluer profondément à beaucoup de points de vue : état d’esprit, réflexes de pensée, énergie, confiance…

J’ai été membre et je le suis toujours. Au niveau club, j’ai tenu les rôles de Secrétaire, de Président, de Vice Président à l’éducation et de Vice Président aux Relations Publiques. Au niveau District, j’ai tenu les rôles de Directeur de Secteur, de directeur de Division, de Président de Conférence, de Parlementaire, de Responsable Administratif de District et de suis aujourd’hui Responsable Informatique du District.

Je travaille en collaboration étroite avec le Responsable Relations Publiques du District : maintien de sites web en conditions opérationnelles, conseils techniques pour l’optimisation des sites, Mesures d’audience, gestion des infrastructures mail et des applications web du District. J’accompagne également les Clubs les Secteurs et les Divisions dans leurs stratégies de communication digitale. Dans ces activités je bénéficie de l’expérience professionnelle accumulée au service de départements Relations Publiques ou Communication de clients. Et j’en fais bénéficier avec plaisir les Toastmasters qui me sollicitent.